Djénébou Sidibé, also known as Zeina, is a young student at the Bala Fasseke Bamako school. She is a dynamic individual and strongly engaged on issues that affect the protection of girls' rights- especially where child marriage is concerned.
On the occasion of the International Day of the Girl, Zeina decided to share her talent by offering a slam poem on child marriage and its consequences. In essence, her performance told the story of a 14-year-old girl who was forced to marry and who would eventually end her days following the death of her child.

In Mali, 20% of girls are married before the age of 15 and 50% before the age of 18. To prevent child marriage, we are campaigning for girls' access to health care, quality education and a pledge to foster an environment which supports their development in accordance with their rights to survive, learn and be protected. More recently, our successes in our advocacy and campaigning initiatives include the support of Mali’s First Lady, as well as a strong mobilisation of partners and civil society representatives for their cause.
......................................................................................................

Djénébou Sidibé dite Zeina est une jeune étudiante au conservatoire Bala Fasséké de Bamako. Elle est dynamique et engagée sur les questions qui touchent à la protection des filles particulièrement le mariage des enfants.

A l’occasion de la Journée Internationale de la Fille, Zeina a décidé de faire profiter de son talent en proposant un slam sur le mariage des enfants et ses conséquences. En substance, sa prestation relate l’histoire d’une fille âgé de 14 qui a été forcée au mariage et qui finira par mettre fin à ses jours suite au décès de son enfant.

« J’aime ce que Save the Children fait pour les enfants et particulièrement pour les filles. Le mariage des enfants, des filles, est une entrave à leur épanouissement. Je soutiendrai toujours Save the Children dans sa campagne pour prévenir le mariage des enfants ». Zeina

Au Mali 20% des filles sont mariées avant l’âge de 15 ans et 50% avant l’âge de 18 ans. En vue de prévenir le mariage des enfants précisément celui des filles, nous faisons campagne pour l’accès des filles à la santé, à une éducation de qualité et à un environnement protecteur gage de leur épanouissement.

Nos succès reposent sur l’engagement de la Première Dame du Mali, la forte mobilisation des partenaires et acteurs de la société civile. Nous basons notre campagne sur une forte participation des organisations et associations d’enfants et jeunes au Mali.

Ce fût un moment fort  de la cérémonie commémorative de la Journée Internationale de la Fille qui fût parrainée par le Première Dame du Mali en présence des membres du Gouvernement.  Save the Children fait campagne pour prévenir le mariage des filles, leur éducation, leur santé en vue de leur épanouissement Afin de marquer cette date importante, Save the Children a amené les Autorités à s’engager et à dire non au mariage enfants.